Balisage

Le balisage

Les baliseurs

Ce sont des femmes et des hommes qui par leurs actions sur le terrain oeuvrent bénévolement tout au long de l’année au service des marcheurs.
5 équipes sous la responsabilité d’un pilote et de l’inspecteur des sentiers, interviennent sur les 250 km balisés du CV.

RÔLE de l’IS dans les ASSOCIATIONS

Dans chaque Association locale, il y a un Inspecteur des Sentiers, qui comme son titre l’indique, a en charge l’Inspection des sentiers de son Association.
Le plus souvent, en fonction de l’organisation de l’Association, il coordonne les travaux d’une équipe pour garder le tracé des sentiers, leur profil, leur balisage, etc. dans l’état le meilleur possible pour les randonneurs. C’est donc à lui de préparer les travaux de son équipe, de leur fournir les indications des travaux à faire, comment les faire, et leur mettre à disposition le matériel nécessaire.
Il doit donc avoir une bonne connaissance de la Charte de Balisage.
Il gèrera aussi le matériel de balisage pour son Association et s’occupera du réapprovisionnement auprès de la Fédération pour le matériel standardisé.
C’est à lui aussi de tenir les statistiques des travaux de l’Association, (heures passées pour les travaux, matériel employé, etc.), afin de pouvoir renseigner les fiches de statistiques à fournir à la Fédération en fin d’année

Pour la création, la modification ou la suppression d’itinéraires, c’est lui qui doit être à l’origine de la demande, pour solliciter, auprès des administrations ou des particuliers, avec son Président de l’Association, toutes les autorisations nécessaires à la réalisation du projet, pour qu’une autorisation de réalisation puisse être donnée par la Fédération et pour que nous puissions en tenir compte lors de la mise à jour des cartes.

Pour ces mises à jour de cartes, il lui est encore une fois demandé de confirmer ces points de modifications au responsable de la carte, à la demande de ce dernier. Cette dernière partie de la fonction de l’IS risque de devenir un peu plus importante avec la numérisation des cartes, où nous risquons d’avoir à effectuer un ensemble de relevés au GPS de nos itinéraires , et par la suite, de vérifier si le report sur la carte a été bien fait.

En résumé, l’IS doit donc être une personne du terrain, un coordinateur d’équipe, un gestionnaire du matériel, tout en ayant aussi la minutie nécessaire pour assurer la précision des relevés sur les cartes.

Jean-Paul DOSSMANN
Inspecteur Général des Sentiers et des cartes

Balisage du club vosgien

Flyer balisage club vosgien

Marche de contrôle du balisage du 14 juin 2022, sur le circuit du Steinberg.